Les géosites du Littoral

L1. Barachois de Malbaie

Localisation : Barachois.

Géoposition du site : 48° 36’ 21.0’’ N 64° 18’ 01.0’’ O.

Accessibilité : Sur la route 132 en direction de Gaspé sur 10 kilomètres. Point de vue : facile, trois sentiers pédestres aux longueurs variées donnent accès.

Caractère unique : Barachois.

Parmi les intérêts : Le barachois de la Malbaie est sans contredit le plus grand milieu humide de la péninsule gaspésienne. Avec une superficie totale de 1 100 hectares, il comporte le plus long cordon littoral du territoire gaspésien (5,8 km). Ce dernier est reconnu pour sa richesse écologique : il accueille plus de 200 espèces d’oiseaux et plus de 25 espèces de poissons dont plusieurs sont en situation précaire (CNC, 2015). De manière générale, les barachois gaspésiens n’ont pas plus de 1 000 ans (Renaud, 2000; Dionne, 2004; Quintin, 2010). Cette dynamique particulière en fait un milieu à la fois riche et complexe d’un point vue géomorphologique et écologique.

Interprétation : Activité guidée.

 


 

L2. Bois fossilisé

Localisation : Entre le hâvre des pêcheurs et la plage de Coin-du-Banc.

Géoposition du site : 48° 33’ 06.0’’ N 64° 17’ 15.5’’ O.

Accessibilité : facile, par la plage de Coin-du-Banc, accès facilité à marée basse.

Caractère unique : Bois ancien fossilisé dans le conglomérat.

Parmi les intérêts : Bois fossilisé L’état calciné des troncs d’arbres témoigne d’une aridification climatique qui fût traumatique pour les écosystèmes de l’époque.

Interprétation : Activités guidées.

 


 

L3. Havre des pêcheurs

Localisation : Chemin-des-Pêcheurs croisant la route 132 ouest à 6 km du centre du village.

Géoposition du site : 48°32’46.66″N 64°16’13.25″ élévation 0 m.

Accessibilité : facile, par la plage des pêcheurs, accès facilité à marée basse.

Caractère unique : Unité rocheuse sédimentaire la plus jeune de la Gaspésie.

Parmi les intérêts : Site très accessible pour observer les roches du bassin de Cannes-de-Roches à proximité de Percé. Ce bassin du Carbonifère inférieur inclut les formations de La Coulée, de Bonaventure et de Pointe Sawyer. On y retrouve aussi, au-dessus des lits gris charbonniers de la Formation de Pointe Sawyer, les grès de couleur rouge-brune de la Formation du Chemin-des Pêcheurs (Serpukhovien inférieur à moyen), unité rocheuse sédimentaire la plus jeune de la Gaspésie.

Interprétation : Randonnée guidée en véhicule.

 


 

L4. Le Pic de l’Aurore

Localisation : Halte touristique sur la route 132 ouest à 2 km du centre du village.

Géoposition du site : 48°32’10.69″N 64°14’16.45″O élévation 127 m.

Accessibilité : facile.

Caractère unique : Structure en fleur.

Intérêts pour le Géoparc : Le pic de l’Aurore offre sur la mer une falaise spectaculaire complexe (la Muraille) remarquée par le géologue William Logan en 1843. Cette complexité structurale est liée à une déviation compressive de la faille de Percé. Ces failles font partie de ce qu’on appelle une « structure en fleur », et l’immensité de l’affleurement rocheux de cette falaise offre une rare opportunité d’observer ce type de structure, lequel n’est généralement observable que dans les sections sismiques.

Interprétation : Randonnée guidée en véhicule.

 


 

L5. Cap Barré – Les Trois Sœurs

Localisation : Au nord de l’anse du Nord, situées entre le Cap Barré et le pic de l’Aurore.

Géoposition du site : 48°31’53.48″N 64°12’58.91″O élévation 36 m.

Accessibilité : Idéalement par la mer, avec embarcation.

Caractère unique : Crochons de faille.

Parmi les intérêts : Affleurements rocheux de la Formation de Forillon (Dévonien inférieur), et donc de composition semblable au Rocher Percé. Plus facile d’accès que ce dernier, il permet l’observation directe de ce calcaire franc et fossilifère. Les Trois-Sœurs forment trois caps au relief saillant dans le paysage de Percé. Elles sont formées par de larges crochons de faille (courbure brusque des couches au contact d’une faille) séparés les uns des autres par de la brèche de faille sablonneuse qui s’érode plus rapidement que le calcaire, d’où ces reliefs escarpés.

Interprétation : Activité guidée.

 


 

L6. Le Cap du Mont-Joli

Localisation : À l’extrémité sud de l’anse du Nord.

Géoposition du site : 48°31’28.50″N 64°12’18.64″O élévation 9m.

Accessibilité : facile, tarification pour accès au promontoire. De la plage de l’anse du nord, vue sur le cap.

Caractère unique : Contact de faille.

Parmi les intérêts : Le Mont Joli est physiquement relié au Rocher Percé par un tombolo (accumulation de sédiments grossiers derrière le rocher, là où les vagues déviées de chaque côté de ce dernier se rencontrent), cependant ils n’appartiennent pas à la même formation rocheuse.

Interprétation : Activité guidée en véhicule.

 


 

L7. Le Cap Canon

Localisation : À l’extrémité Est de l’anse du Sud.

Géoposition du site : 48°31’21.08″N 64°12’30.30″O élévation 12m.

Accessibilité : Visible du quai et de la mer. Danger d’éboulis.

Caractère unique : Roches cambriennes non affectées par l’orogenèse Taconique (collision de microcontinents).

Parmi les intérêts : Le cap Canon est situé au cœur de Percé et est formé des roches de la Formation de Murphy Creek (Cambrien supérieur, 489 Ma – 501 Ma), qui n’a pas été affectée par l’orogenèse Taconique à l’Ordovicien moyen, contrairement aux roches du même âge dans tout le reste de la Gaspésie. C’est-à-dire que lors des collisions de micro-continents avec le cœur du continent américain actuel, les roches n’ont pas été déformées.

 


 

L8. Faille LEROY

Localisation : Plage au cœur du village.

Géoposition du site : 48° 30’ 49.6’’ N 64° 13’ 10.6’’ O.

Accessibilité : Facile, plage de sable et galets.

Caractère unique : Faille normale.

Parmi les intérêts : Sur ce site, on voit que les différentes couches rocheuses ont été décalées par une faille normale (appellation donnée en raison du sens de coulissement). Ce déplacement est visible grâce à la double ligne de calcaire qui a été séparée par la faille.

 


 

L9. Le Cap Blanc

Localisation : À la marge sud de Percé, sur une sortie de la route 132 ouest.

Géoposition du site : 48°30’4.99″N 64°13’6.35″O élévation 11 m.

Accessibilité : facile, sentier de 100 m à partir du camping du phare.

Caractère unique : Double discordance – cisaillements chevauchants.

Parmi les intérêts : Ce cap majestueux, avec phare et falaises blanches, définit la pointe sud-est de la baie de Percé. Le flanc nord-est du cap, au niveau de la côte Surprise, offre la meilleure vue routière sur le rocher Percé et l’île Bonaventure. Sur la falaise sud-ouest, le cap met en contact de faille les formations de White-Head (Ordovicien supérieur à Silurien inférieur) et du Cap d’Espoir (Viséen moyen à supérieur; Carbonifère inférieur). Une brèche de faille grossière et un pli d’entraînement cassant développé dans la formation du Cap d’Espoir peuvent être observés dans la falaise côtière.

Interprétation : Randonnée guidée en véhicule.